Emilie Yoko Hirayama                
Archives 016           Objet 005           Installation 005           Documentaire 006


Frontières en cours- juillet 2022
Centre d’art Île MoulinSart
Fillé-sur-Sarthe
Résidence de création en cours. 

Fantaisie de la contrainte 2010 - en cours
Recherche
Fantaisie de la contrainte est une réflexion en cours avec comme point de départ une collection d’agitateurs à café en plastique glânés depuis dix ans.
Il est question à travers la rencontre avec différents acteurs, de dessin, d’identités culturelles, de transition écologique et d’usages d’un objet à la reproductibilité virtuellement infinie en passe de devenir traces archéologiques de l’Anthropocène.

“Mises les unes au regard des autres les touillettes forment un vocabulaire et il m’apparaît de manière évidente que, derrière chacune d’entre elle, il y a quelqu’un. Ce motif est la preuve de ce qui subsiste d’humain, de la main, dans un objet déshumanisé, icône d’une reproductibilité infinie. Un geste de fantaisie dans la loi de la contrainte.”

Extrait de Fantaisie de la contrainte, paru dans la revue Profane n°12

Photographie : Scheltens & Abbenes

Dessins
J’ai entamé ces dessins un jour de mauvais temps. Le mauvais temps s’est mu en confinement. Les mouvements restreints de cette période particulière m’ont donné envie de tenir un journal de bord de fenêtres colorées, de nouvelles ouvertures sur un nuancier aléatoire et maîtrisé permis par une technique triviale de marbrure et inspiré des couchers de soleil.

Sélectionné par Arterritoires



Biennale d’art de design Emergences
Chute est une composition textile dégradée de la terre au ciel issus des rebuts de l’industrie textile.
Présentée à la Biennale d’art et de design Emergence 2020.

Caroline Corbasson
Scénographie dans le cadre de l’exposition Siderealde à la galerie Monteverita.

Photos : Gregory Copitet et Salem Mostefaoui



Centre George Pompidou
Atelier 13-16
Art Discount est une installation conçue pour créer du lien entre le monde populaire de l’objet de masse et les collections d’art moderne afin d’amener les adolescents à aller les parcourir.
Des ateliers hors-les-murs ont également été organisés.

L’espace de la vitrine accueille des objets de grande consommation trouvés dans les supermarchés du monde entier et choisis pour leur forme, couleur, ingéniosité ou humour. La grille, hommage aux accrochages informels que l’on trouve dans la rue et les bazars, offre un observatoire du monde moderne à travers ce qu’il y a de plus commun et quotidien.

Conception scénographie en collaboration avec Chemsedine Herriche
Graphisme: Ivan Dion
Photos : Hervé Véronèse