Emilie Yoko Hirayama                
Archives 016           Objet 005           Installation 005           Documentaire 006


Pierre, papier, eau en cours - octobre 2022
Fond de dotation Verrechia
Versailles
Résidence de recherche en cours autour de la pierre calcaire issue de la carrière Violet à Nogent-sur-Oise.

Fantaisie de la contrainte 2010 - en cours
Recherche
Fantaisie de la contrainte est une réflexion en cours avec comme point de départ une collection d’agitateurs à café en plastique glânés depuis dix ans.
Il est question à travers la rencontre avec différents acteurs, de dessin, d’identités culturelles, de transition écologique et d’usages d’un objet à la reproductibilité virtuellement infinie en passe de devenir traces archéologiques de l’Anthropocène.

“Mises les unes au regard des autres les touillettes forment un vocabulaire et il m’apparaît de manière évidente que, derrière chacune d’entre elle, il y a quelqu’un. Ce motif est la preuve de ce qui subsiste d’humain, de la main, dans un objet déshumanisé, icône d’une reproductibilité infinie. Un geste de fantaisie dans la loi de la contrainte.”

Extrait de Fantaisie de la contrainte, paru dans la revue Profane n°12

Photographie : Scheltens & Abbenes

Motif 2015
La Villa Noailles / Centre Pompidou
Série de foulards sérigraphiés grâce à un alphabet de motifs.

En collaboration avec Chemsedine Herriche

Sérigraphie : Simon Thompson



Tressage 2014
Kanaami
La technique du tressage de fils métalliques nommée Kanaami utilise traditionnellement deux types de motifs (ceux du chrysanthème et de l’écaille de tortues) et est appliquée pour des ustensiles de cuisine comme les plateaux à tofu.

Cette série de deux objets utilise le motif comme un outil permettant de créer différents sortes de formes jouant plus sur des volumes : un vase et un photophore.

De l’emphase est donné aux motifs en leur ajoutant des fonctionnalités inspirés par des objets trouvés durant des pérégrinations dans la ville de Kyoto.

En collaboration avec Romain Delamart







FLS Cambodia 2013
FL Studio Cambodia
Spin Project
Tu-Delft
Future Living Studio réunit designers européens et artisans Khmers dans une collaboration qui a pour but développer une gamme d’objets à la conception raisonnée et à la fabrication locale destinés en particulier aux hôtels.
À Phnom Penh, ces espaces sont la plupart du temps aseptisés où toute forme de culture locale a été effacée.
Partant de ce constat, les objets créés sont simples et se focalisent chacun sur une facette de leur savoir-faire, afin de leur permettre de répondre à une plus grande demande et de développer leur activité dans un contexte d’industrialisation leur faisant de l’ombre.
Une exposition du projet a été présentée à la Meta house, centre culturel Khmer, et a permis de donner aux artisans une visibilité sur ces gammes d’objets et de mobiliers développés.
Cette exposition a rendu possible des partenariats entre artisans et hôtels locaux.

En collaboration avec Anita Schnitzer, Bernd Karlsboeck, Seng Kosal, Sear Sok Hoang, Keo Ratana

Stagiaire : Chan Soly, Eang Davin

Partenariat entreprise :
Cambodian Sedge Mats Business Association
Khmer Rajana Rattan Handicraft
Watthan Artisans Cambodia



Torafu architects / Mafi
En collaboration avec une marque autrichienne de revêtement de sol, ce banc-chaise permets à deux personnes de s’asseoir.
Il a été conçu dans le but de mettre en valeur le procédé thermique de coloration à la cire qui crée ces lignes colorées au sein des fêlures de chaque panneau de bois.
En plaçant les chaises les unes à côté des autres, chaque panneau est révélé à la manière d’un livret d’échantillon.